Hôpital, école, même combat !

L’hôpital universitaire de Genève (HUG) est celui qui répond le moins aux attentes des patients, le dernier au classement des hôpitaux de notre pays selon le résultat de l’enquête Comparis ? Pas de problème, c’est que les genevois sont de foutus râleurs, c’est bien connu, jamais contents, toujours la gueule ouverte, les amygdales bronzées, etc.

 

Les genevois sont mécontents de leur école ? Mais bon sang, ce que nous avons pu manquer de répartie, tout de même ! Une votation perdue sur un pareil malentendu ? Il était évident que tout allait pour le mieux et que seule l’incurable insatisfaction des habitants du canton du bout du lac pouvait expliquer ce haro sur l’éducation…

 

Mais nous n’avons pas eu recours à ce subterfuge. Peut-être aurait-il fallu que Bernard Gruson, l’actuel directeur des HUG, soit à la tête de l’instruction publique. Avec lui, inutile d’évoquer un quelconque manque de moyens, de mesures d’économie iniques, de baisse de prestations, d’un plan Victoria aberrant. Non ! C’est juste que les genevois sont trop exigeants. Faudrait peut-être les délocaliser en bloc, qu’ils aillent voir ailleurs et ravalent leur culot.

 

M. Gruson peut postuler pour le futur poste de directeur de la scolarité obligatoire : tout sera beaucoup plus simple avec lui et Genève rentrera enfin dans le rang.

 

Commentaires

  • Bien vu ! Je m'étais fait exactement la même réflexion...
    Mais circulez, cela n'a rien à voir !

  • Un peut de respect pour ces Genevois qui méritent leur majuscule ! Un oubli poliitique ou dû au français rénové, peut-être ?...

  • Chacun fait ce qu'iil PEU, M. Weiss...

  • Baud est un donneur de leçons... normal c'est un instituteur... A propos, connaissez-vous celle-ci? Ceux qui ne peuvent pas faire enseignent... ceux qui ne peuvent pas enseigner deviennent fonctionnaires...Baud est les deuxà la fois.... au secours!

Les commentaires sont fermés.