« Moi, j’aime les chiens… »

Love dog.jpgQuand il s’agit de savoir si une taxe sur les chiens se justifie, l’argument de celles et ceux qui défendent son abolition se résume souvent, au cours de la discussion, à cette déclaration : « Moi, j’aime les chiens ! ». Les personnes qui estiment que cet impôt n’a rien d’exagéré nourriraient donc une aversion à l’égard des canidés… C’est absurde. Le débat concernant la suppression de la taxe sur les chiens (sujet de la votation du 9 février) est certes émotionnel, comme l’ont relayé les médias. Mais il est aussi irrationnel. Car, objectivement, en quoi le fait de ne plus avoir à payer une somme de 50 francs par an améliorerait le sort des chiens ? C’est en quelque sorte le parfait opposé. Les animaux doivent être respectés et protégés. Acquérir un animal est assorti d’une responsabilité et payer un modeste impôt en constitue une forme de rappel. Supprimer cette taxe délivrerait un message contraire, banalisant l’acquisition d’un chien et favorisant les cas de maltraitance et d’abandons. Il me plaît d'imaginer que bon nombre de propriétaires de chiens, contrairement à l’association qui porte leur nom, assument parfaitement le fait de devoir s’acquitter d’une petite contribution. Et continueront à le faire, pour le bien de leur animal préféré.

Commentaires

  • D'accord.

    J'ai voté et appelé à voter pour le maintien de la taxe. Les chiens polluent aussi. Et privent de lieux de détente certaines parties de parcs qui ont été privatisés pour les propriétaires de chien.

  • Vous n’avez, et sûrement, jamais eu de chiens Monsieur pour minimiser le coût d’un chien et amalgamer un impôt avec le bien de l’animal!

    J’ai toujours entendu dire que celui qui n’aime pas les chiens n’aiment pas les enfants et plus......

  • L'argument selon lequel payer une taxe pour son chien conscientise le propriétaire de l'animal peut aussi être retourné: telle ou telle personne pourra très bien laisser son chien faire n'importe quoi du moment qu'elle a payé sa taxe...Cet impôt n'est pas nécessaire pour éduquer la conscience des propriétaires de chien. J'ai toujours eu des chiens et je sais combien il est indispensable de conjuguer le respect de son animal avec le respect des autres et de l'environnement. La taxe n'apporte rien de plus en ce sens.

  • Entièrement d'accord avec vous !!!

  • D'accord avec M. Baud , pas avec les commentaires...

  • Et revoilà 05 sous Wanda!
    Normal que vous souteniez la taxe ..... sachez qu’il y a des personnes bien plus impures que les chiens......

  • Quand on ne sait pas de quoi on parle ! On s'abstient Monsieur Baud et pour le bien de tous, faites le ! Merci...

  • @ Patricia Bourquin : Apparemment, le peuple, qui a refusé l'abolition de cette taxe à + de 67%, a bien compris, lui... ce qui est l'essentiel...

  • L'amour des chiens, la haine des hommes.

  • "L'amour des chiens, la haine des hommes."
    Plus je connais les femmes, moins j'aime ma chienne...
    Desproges

  • « Plus je connais les hommes plus j’aime mes chiens » ... Desproges n’était pas encore né! Ensuite faudrait savoir dans quel contexte de son sketch il l’a dit . Desproges était un pince sans rire. Il aimait bien être dans la provoc! Il ne m’a jamais dérangée. Mais mon préféré était Le Luron. Irremplaçable!

  • @Olivier Baud

    Les gens sont devenus avides..Ils ne savent plus voter! Pas étonnée du résultat.

    Je suis entourée d’animaux depuis ma tendre enfance. Il faudrait savoir donner de l’amour pour aimer les animaux et les chiens en particulier. Et puis, et puis, quand on aime on ne compte pas ! Contrairement aux crèvent la faim et aux radins!
    Bonne soirée

  • Si vous voyez une femme enchiffonnée promener son chien, faites le savoir, merci.

  • LOL Pierre Noël ! :)

Les commentaires sont fermés.